Le bocage

publié le 6 novembre 2013 (modifié le 26 novembre 2013)

Le paysage du bocage se caractérise en premier lieu par un parcellaire entouré de haies, enserrant des parcelles majoritairement dédiées à l’élevage, bordant routes et chemins. De l’herbe et des haies : l’image est assez simple à comprendre, mais ne peut résumer à elle seule les ensembles de paysage du Bourbonnais. Car des différences notables subsistent, ou des modulations fines qui doivent être identifiées localement pour faire émerger des singularités au cœur de ce qui semble homogène, sans fin. Terrains argileux de la Sologne bourbonnaise, Marches et contrefort des massifs granitiques, réseaux de vallées, grands secteurs forestiers constituent autant d’espaces que l’on peut démêler les uns des autres en traversant le Bourbonnais. Mais les différences s’observent surtout à une échelle plus fine, secteur par secteur, en décelant les modes d’entretien des réseaux de haies. De hautes chambres cloisonnées par des chênes émondés, on peut descendre vers des espaces presque entièrement décloisonnés, où la haie n’apparaît plus que comme une relique. Les paysages du bocage sont essentiellement le reflet des pratiques, des gestes, de l’outillage et de la philosophie que les hommes adoptent face à l’arbre, à leurs bêtes, à leurs modes de production.

Ensembles de paysages appartenant à cette famille :

  • Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
     
    Carte de localisation du "bocage" en Auvergne
     
    Informations : [Extension : jpg] [Format : 595 X 842] [Taille : 28.3 ko]
  • Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
     
    Bocage bourbonnais non loin de Montmarault
     
    Informations : [Extension : jpg] [Format : 1024 X 407] [Taille : 146.5 ko]