Mont de la Madelaine et pays d’Urfé

publié le 13 juillet 2017 (modifié le 19 décembre 2019)
Département  : Loire
 
Communes  : PACAUDIERE (LA), SAIL-LES-BAINS, GREZOLLES, BULLY, SAINT-RIRAND, ARCON, NOES (LES), RENAISON, CHERIER, CREMEAUX, JURE, LURE, ST-JEAN-ST-MAURICE-SUR-LOIRE, SAINT-POLGUES, SOUTERNON, VILLEMONTAIS, SAINT-JUST-EN-CHEVALET, SAINT-MARTIN-D’ESTREAUX, SAINT-MARCEL-D’URFE, SAINT-PRIEST-LA-PRUGNE, SAINT-ROMAIN-D’URFE, TUILIERE (LA), CHAUSSETERRE, AMBIERLE, CHANGY, SAINT-BONNET-DES-QUARTS, SAINT-HAON-LE-VIEUX, CROZET (LE)
 
Famille de paysages : Paysages ruraux-patrimoniaux
 
Surface (Ha) : 28997
 
Carte(s) IGN :

Impression générale

Beau territoire rural, de collines et moyenne montagne, composée tantôt de belles prairies fauchées ou pâturées, en pente, tantôt de vallées et versants plus austères et forestiers.

Identification

Domination très lisible : prairies en Urfé, bois dans les monts, un peu plus flou dans le Nord.limites de l’unité : Crête sur toute la limite ouest, sur une bonne partie de la limite est.Pays vallonné de nombreuses prairies se mélant à des bois, haies, arbres isolés, qui se poursuit au nord par une valléeassez encaissée, très boisée et plus austère. Alt entre 400 et 1100mCharme certain du pays d’Urfé, rural profond dans le bon sens du terme, plaisant, vallée de la Madeleine plus sévère mais agréable aussi.

Qualification

Paysages exceptionnels et remarquables présents : LA COTE ROANNAISE (remarquable) ; LES BOIS NOIRS - CERVIERES (remarquable) ; MONTS DE LA MADELEINE (remarquable) ; RETENUE DE RENAISON (remarquable) ; VALLEE DE L’AIX (remarquable). Valeur d’ambiance liée au caractère rural affirmé de l’unité.

Transformation

Mutation probablement à venir, mais on perçoit mal comment elle pourrait aller dans le sens d’un développement, excepté du point de vue touristique.. Précisions :

Objectifs de qualité paysagère

Développer le concept de patrimoine du pays d’Urfé, s’il y a matière : on ne voit pour l’instant que deux panneaux signalétiques, et après help yourself ! Le circuit du patrimoine est une très bonne idée : du fait du caractère prore des fermes, de la possibilité d’un circuit très agréable par les routes empruntées elles-mêmes, de la possibilité de prolongement gastronomique : produits fermiers, auberges.